Les partenaires

L'Institut des Futurs souhaitables (IFs)

Institut des Futurs souhaitables

L’Institut des Futurs souhaitables est une organisation à but non lucratif dont la vocation est de réhabiliter le temps long  dans les décisions présentes et d’inspirer le débat public de futurs souhaitables.

À la fois laboratoire, fabrique à idées et atelier, l‘IFs se définit comme un Fab Lab intellectuel, un espace partagé et hybride de réflexion, d’expérimentation et de création où chacun dans son champ d’activité pourra trouver les outils et ressources nécessaires pour Réinventer.

Sa mission est de contribuer à l’émergence de ce nouveau Monde qui s’esquisse, en reliant dans un même écosystème ces explorateurs et volontaires du siècle qui vient, leur offrant un espace singulier d’ « empowerment », une « ressourcerie », une fabrique à questionnements fertiles où l’on prend collectivement le temps de la complexité afin d’expérimenter ici et maintenant des solutions pour demain. En portant un regard systémique sur un monde en mutation, l’IFs souhaite participer de cette transition avec optimisme, par l’expérimentation et l’innovation pédagogique.

L’IFs est présidé par Philippe Durance.

Pour en savoir plus : futurs-souhaitables.org

Futuribles international

Créée en 1967, l’association Futuribles International est un centre de réflexion et d’études prospectives qui vise une intégration efficace du temps long dans les décisions et les actions. Ses objectifs principaux sont : de promouvoir et développer la prospective ; d’explorer les tendances lourdes et émergentes d’évolution à moyen et à long terme, les futurs possibles, et les enjeux qui y sont liés ; d’éclairer les choix et les stratégies qui peuvent être adoptés par les différents acteurs face aux défis du futur ; d’informer et sensibiliser aux enjeux du futur.

L’association réalise des travaux de réflexion prospective visant à comprendre quelles sont les grandes transformations en cours des sociétés (exploration des tendances lourdes, des incertitudes majeures, repérage et analyse des phénomènes émergents, prise en compte du jeu des acteurs). Ces travaux intègrent la dimension du temps long et insistent sur les marges de manœuvre des acteurs ; ils visent à alimenter les stratégies et les actions des membres de l’association et, plus largement, à nourrir le débat public.

Pour conduire au mieux ses travaux, Futuribles international développe une réflexion sur les principes, les méthodes et les pratiques des démarches prospectives, et propose des formations à destination de tous les publics (citoyens, élus, hauts fonctionnaires, dirigeants, etc.).

Elle s’attache à mener ses travaux sur le long terme en lien avec ses membres, avec les acteurs et les experts les plus à même de les nourrir. Elle veille à diffuser et à partager ses réflexions pour alimenter le débat public. L’association souhaite ainsi contribuer aux prises de déci- sion et à une conduite de l’action intégrant au mieux les enjeux qu’elle contribue à éclairer.

La chaire de Prospective et Développement durable du Cnam et Futuribles international ont créé en 2015 le Prospective Lab.

Pour en savoir plus : futuribles.com

Compétences 21

Compétence 21 est une association dont l’objectif est principalement le développement des compétences collectives et territoriales favorisant les synergies d’acteurs et permettant l’émergence et la conduite de projets multi-acteurs contribuant au développement durable des territoires, le mot territoire étant ici entendu comme « espace animé et dynamique » et non comme une entité géographique.

Dans cet objectif l’association s’intéresse notamment : aux processus de prise de conscience et d’appropriation, aux ressorts de mobilisation et d’action collective et aux processus pédagogiques et managériaux du développement des compétences, afin de les porter au niveau sociétal et à l’échelle des territoires. L’accent est mis sur la problématique des compétences sociétales et des synergies d’acteurs pour des territoires durables.

La formation tout au long de la vie, et donc aussi l’éducation au sens large, se trouvent ainsi convoquées au service d’une ambition d’intérêt général, qui est de « faire monter en compétence » l’ensemble des acteurs des territoires (en fait, la société), afin de favoriser les synergies permettant l’éco-innovation, l’émergence de projets contribuant au développement durable et, aussi, afin de faciliter les mutations nécessaires (« mutance » et transition).

Une problématique sous-jacente à la principale est celle de l’évaluation des compétences (singulièrement peu développée si l’on se place au niveau des compétences collectives ou sociétales), et donc aussi celle des indicateurs adéquats et celle de l’intégration de ce sujet dans les processus d’évaluation des stratégies DD/RSE des organisations (notamment, de la SNDD Stratégie nationale de développement durable).

Philippe Durance est vice-président de l’association. Régine Monti-Tessier représente le Cnam au sein du Conseil scientifique.

Actualités
Organisé en partenariat avec le Ministère de l’Économie, l’Observatoire de la Compétitivité et le Ministère du Développement durable et...
Les grands défis contemporains, comme la transition écologique, le tournant numérique, la santé ou les migrations trouveront l’essentiel de...
Une étude prospective « Travail Handicap et Entreprises 2025 » conduite par les acteurs de l’emploi apporte des réponses à cette...
Le Conseil de Paris a décidé, en février 2015, de créer une mission d’information et d’évaluation (MIE), sur le thème...
Créée en avril 2009, la délégation à la prospective du Sénat est une structure originale et unique au sein...
« Grand Paris Future Lab » est un programme pédagogique expérimental porté par le Laboratoire Architecture Anthropologie (LAA) de l’École Nationale Supérieure...
Le projet d’appui au système de recherche et de l’innovation (PASRI), financé par l’Union européenne, a l’ambition d’apporter des...
La 5e édition du cycle de prospective créative et collaborative de la Fing, « Questions Numériques » a été consacré aux « Transitions ». Il a permis...
Dans le cadre de l’école doctorale « Concepts et langages » de l’université Paris-Sorbonne, l’équipe de recherche « Rationalités contemporaines », sous la...
Groupama et le Conservatoire national des arts et métiers ont officialisé le 27 mars 2015 la signature d’un contrat...
Créée en 1990, l’association nationale de valorisation interdisciplinaire de la recherche en sciences humaines et sociales auprès des entreprises...
Le Prospective Lab est un programme collaboratif visant à innover dans les pratiques et les méthodes de la prospective...

Toutes les actualites

Culture prospective

Outre l’enseignement et la recherche, le Cnam a une mission fondamentale de diffusion de la culture scientifique et technique. La chaire de Prospective et Développement durable du Cnam participe activement à cette mission par différentes actions relatives à la diffusion de la culture prospective, notamment à travers le Café de la Prospective et le réseau Prospective Lab.


En savoir plus

Les enseignements

Les cours de la chaire de Prospective et Développement durable du Cnam sont dispensés sous la forme d’unités d’enseignement (UE), ouvertes à tous.
Pour y assister, il suffit de s’inscrire aux unités choisies auprès du Centre de formation de Paris.

En savoir plus

> S'inscrire

La recherche
La prospective représente un moment important de l’histoire de la pensée française. À ce titre, elle suscite de nombreux travaux qui s’inscrivent dans une perspective historique. Certains de ces travaux ont notamment permis de reconstituer et de publier un ensemble de textes fondateurs ou encore de recueillir des témoignages...
De par ses caractéristiques, la prospective se trouve fréquemment en relation étroite avec d’autres disciplines : géographie, aménagement du territoire, sociologie, sciences politiques, philosophie, etc. Ces nombreuses interactions portent en elle des potentialités importantes dont l’exploitation fait l’objet de cet axe. En savoir plus
La prospective n’est pas vraiment reconnue comme une discipline, mais plutôt comme une pratique. Pourtant, en dehors des méthodes qui l’ancrent effectivement dans la pratique, elle dispose d’une histoire et manipule des concepts ou des objets qui lui sont propres ou qu’elle a empruntés à d’autres disciplines. Elle interagit...
Les méthodes de prospective développées ces trente dernières années dans le cadre de la chaire de Prospective du Cnam, qui s’inscrivent elles-mêmes dans une histoire qui remonte à la fin des années 60, et les outils associés, sont connues et utilisées dans de nombreux pays à travers le monde....

En savoir plus